Ce contrat est une arnaque (swiss life obsèques). En effet une personne ayant cotisé depuis 01/...

Le 19 oct. 2011 Ce contrat est une arnaque (swiss life obsèques). En effet une personne ayant cotisé depuis 01/1998 avec une cotisation fixe de 20, 12€/mois pour un capital de 3048, 98 € aura dépensée au 19/10/2011 3319, 80€. Si elle rachète son contrat à ce jour on lui rembourse 1226 €. Elle aura donc payé 279, 80 € de plus que le capital promis, perdu 2093, 80 € / aux versements mensuels effectués depuis 1998, un manque de 1822, 98 € / au capital devant être versé. Si on rallonge de 10 ans, l'arnaque s'allonge. Où est l’intérêt du client dans cette formule? Celui de Swiss Life en revanche est flagrant.
Le 19 oct. 2011 En matière d'assurance, il ne faut pas raisonner que dans un sens. qu'auriez vous dit si le risque était malheureusement survenu en 2003?
Le 2 nov. 2011 Nous avons pris connaissance de votre message, violent à l'égard d'une compagnie.
Notre première réflexion : ce type de contrat, dans ce format est commercialisé par toutes les compagnies et mutuelles qui ont une garantie obsèques. La société que vous citez n'est dons pas en cause, mais le type de contrat
Deuxième réflexion : quand vous souscrivez ce genre de contrat, il y a pour l'assureur une part de risque. Si le décès avait eu lieu par exemple la 2 ème année, auriez vous dit que le souscripteur est un escroc ? Non.
De plus, imaginons un seul instant que les assureurs ou mutuelles perdent de l'argent avec ce type de contrat : résultat, ce contrat ne serait plus commercialisé.
Le véritable problème que vous soulevez est à mon sens l'adéquation de ce contrat avec le souscripteur. Et là, le responsable n'est pas la compagnie, mais l'intermédiaire qui vous a fait le contrat.
Les types de contrats existants :
le viager (celui que vous avez sous souscrit)
le temporaire : qui limite la durée à un nombre d'année (ce type de contrat aurait été le plus adéquat à priori dans votre cas de figure)
la prime unique : vous versez une partie du capital de suite. Il existe aussi d'autres solutions :
Se créer soit même son épargne. encore faut-il ensuite avoir la volonté de ne pas piocher dedans
Faire un crédit à la consommation du capital demandé, en liant ce crédit à une assurance décès. J'espère vous avoir convaincu au moins que ce contrat de la compagnie n'est pas forcément une "arnaque"
G WILHELM