La mutuelle santé

Le 20 déc. 2010 La mutuelle santé.Une mutuelle santé ou complémentaire santé, ou encore assurance santé est un contrat de garantie de remboursement qui permet à son bénéficiaire d’être déchargé de toute ou partie des frais médicaux divers non pris en charge par la Sécurité sociale. Cette convention est signée par deux personnes: le bénéficiaire, un particulier que l’on appelle adhérent ou cotisant et l’assureur. L’assureur proposant ce genre de contrat, peut être une compagnie d’assurance, une mutuelle régie par les codes de la mutualité ou un organisme de prévoyance. Quelle que soit l’institution cependant, cette dernière s’engage à rembourser tous les coûts générés par les problèmes de santé de son adhérent en contrepartie d’une cotisation.À quoi sert la complémentaire santé ? Personne n’est malheureusement à l’abri du danger : maladie, hospitalisation, accident de la route, incendie, chute… d’un instant à un autre, tout le monde peut être amené à dépenser gros pour sa santé. Dans ces moments difficiles, il n’est pas besoin en plus d’ajouter des problèmes financiers, mais cela est assez fréquent. De la consultation, les examens à faire aux traitements, les frais médicaux deviennent assez conséquents si bien que, en dépit de la prise en charge de 70% de la Sécurité sociale, les coûts restants à la charge du malade sont toujours aussi importants. D’où l’importance d’une complémentaire santé.La mutuelle santé sert de remboursement complémentaire, elle rembourse la somme restante que la Sécurité sociale ne prend pas en charge. En réalité, c’est une sorte de police d’assurance. La garantie qu’en cas de problèmes ou autres évènements causant des dépenses santé, comme la maternité, l’adhérent n’aura pas à se charger des frais médicaux que la Sécurité sociale n’a pas remboursés. Le but est donc de prendre en charge la totalité des dépenses médicales du cotisant.Comment choisir sa mutuelle santé ? Bien choisir sa mutuelle santé équivaut à trouver une mutuelle santé à sa mesure, répondant à ses besoins et adapté à sa capacité financière. Voilà pourquoi, pour bien choisir votre assurance santé, plusieurs facteurs doivent être pris en compte : vos besoins premièrement, les diverses formules de mutuelle santé, les garanties proposées par la mutuelle, la durée des garanties, les services supplémentaires.
Le 10 janv. 2011 Très bonne explication de ce que c'est qu'une mutuelle santé. Cela doit convaincre plus d'un de souscrire une complémentaire santé. Merci.
Le 24 mars 2011 Mutuelles santé proposées et comparées sur le site mutuelle.com A la différence d’autres sites utilisant le mot clé mutuelle  à titre principal et proposant en fait très peu de garanties santé  assurées par de vraies mutuelles, le site mutuelle.com est dédié aux internautes qui  sont  intéressés par les valeurs fondamentales de la mutualité française, les mutuelles présentes sur le site sont soumises aux dispositions du livre II du code de la mutualité. Les garanties proposées sur le site mutuelle.com sont fournies par
:
La mutuelle MPGS  qui est enregistrée au Registre National des Mutuelles sous le numéro 434 869 103.
La  mutuelle MYRIADE  qui est enregistrée au Registre National des Mutuelles sous le numéro 382 968 865.
La mutuelle France Mutuelle qui est enregistrée au Registre National des Mutuelles sous le numéro 784 492 084. Vous ne retrouverez donc pas sur le site mutuelle.com des contrats proposés par des compagnies d’assurances. Vous ne retrouverez donc pas non plus sur le site mutuelle.com des contrats proposés par des associations  ou des courtiers grossistes … sauf si l’un d’entre eux  proposait une gamme d’assurance complémentaire santé 100% réassurée par  une mutuelle inscrite au Registre National des Mutuelles.
Le 9 avril 2011 Merci pour vos informations, il est vrai que de nos jours rester sans mutuelle est assez difficile. Cependant, on remarque bien que les prix des cotisations augmentent d'année en année et qu'on est pas mieux remboursé. Qu'en pensez-vous?
Le 12 avril 2011 Bonjour François, Tout d'abord, merci pour votre commentaire : nous sommes heureux que les informations que nous tâchons d’apporter vous aient été utiles. Pour répondre à votre question, il est vrai que depuis plusieurs années un souscripteur voit le montant de cotisation de sa mutuelle santé augmenter à chaque période de renouvellement de contrat. Mais cette augmentation du montant de cotisation de chaque mutuelle santé pour un niveau de remboursement égal n’est pas directement liée à la politique commerciale des mutuelles (en effet, il faut rappeler que les mutuelles sont des organismes à but non lucratif, ce qui signifie que leur objectif premier n’est pas de dégager du profit, mais d’équilibrer leurs comptes) ; il s’agit plutôt d’une conséquence de l’inflation qui s’est abattue sur l’économie mondiale ces dernières années suite à la « crise des subprimes », et plus particulièrement sur l’économie européenne depuis, grosso modo, la mise en circulation de l’euro (l’éclatement de la crise en Europe en 2008 n’ayant bien évidemment rien arrangé…). La tendance du coût général de la vie étant à la hausse, les mutuelles (qui sont, du point de vue de la gestion, des sociétés comme les autres, dans la mesure où elles sont soumises aux mêmes contraintes de frais et de charges) ont dû faire face à des coûts de structure de plus en plus élevés : hausse des charges fixes (loyers, salaires, forfait d’abonnement internet, etc.) et des charges variables (électricité, forfaits de téléphonie, taxes nouvelles – comme la taxe sur le chiffre d’affaire, etc.). Cette augmentation du coût général de la vie n’a d’ailleurs pas eu d’impact que dans le domaine des mutuelles, mais dans tous les secteurs d’activité (immobilier, énergie, assurance, télécommunications, etc.) Mais les facteurs qui ont véritablement fait exploser le montant des charges auxquelles doivent faire face les mutuelles ont été surtout liées à ce qui représente le cœur de leur activité, c’est-à-dire le domaine de la santé : augmentation des dépenses de santé de l’ordre de 3% chaque année, baisse de 15 à 35% du taux de remboursement d’une centaine de médicaments, augmentation du forfait hospitalier, etc. Pour faire face à ces coûts supplémentaires et considérables, les mutuelles n’ont généralement pas d’autre choix que de faire appel à leurs cotisants, lesquels représentent leur principale (pour ne pas dire leur unique) source de financement. En effet, contrairement aux sociétés d’assurances qui peuvent, pour soutenir leur effort de développement, ou pour faire face aux charges supplémentaires liées à l’inflation, sans que cela n’ait (trop !) d’impact sur leurs clients, faire appel à leurs actionnaires (en proposant une augmentation du capital social, par exemple), une mutuelle ne peut avoir recours à cette solution, pour la simple et bonne raison qu’elle n’a pas d’actionnaires. Le seul moyen, pour les mutuelles, de continuer à maintenir, vis-à-vis de leurs cotisants, un niveau de prestation égal, tout en faisant face à leurs charges, est donc d’augmenter le montant de cotisation : voilà donc ce qui explique que « les prix des cotisations augmentent d'année en année » sans que l’on soit mieux remboursé. Cordialement L'équipe de Mutuelle.com
Le 12 avril 2011 Bonjour, J'ai lu avec intérêt toutes vos interventions. Une question cependant : vous dîtes que le seul moyen qu’aient les mutuelles pour faire face à l’augmentation de leurs charges est de recourir à une augmentation des cotisations.   Or, cela signifie que c’est l’assuré qui doit supporter, une fois de plus (les autres fois, l’assuré se trouvant être "consommateur" de services et/ou de produits), les conséquences de l’inflation. Et malheureusement je crois que, dans le cas des mutuelles, il n’y a pas vraiment d’autre choix… Que conseilleriez-vous donc aux détenteurs d’une mutuelle santé pour que tout le poids de cette conjoncture économique défavorable ne repose pas uniquement sur leurs épaules, et qu’ils ne soient pas les seuls à en supporter le coût ?
Le 13 avril 2011 Bonjour Amandine, Pour répondre à votre question, la problématique à laquelle se trouvent confrontés aujourd'hui les assurés détenteurs d'une mutuelle santé est plutôt de se demander comment réduire leurs dépenses en matière d'assurance complémentaire santé... Le principal conseil que nous pourrions vous donner est d’être désormais peut-être plus attentive que vous ne l’étiez avant dans le choix de votre mutuelle. Posez-vous les bonnes questions : en vous basant sur une étude de votre consommation médicale de ces 5 ou 6 dernières années, n’êtes-vous pas sur-assurée ? Toutes les formules de garanties figurant dans votre mutuelle vous sont-elles utiles, ou bien certaines se sont-elles avérées être superflues ? Bien évidemment, il ne s’agit pas de vous demander de prévoir le risque, puisque ce dernier est, par définition, incertain et que, si vous connaissiez à l’avance avec certitude les dépenses médicales auxquelles vous-mêmes ou les bénéficiaires de votre mutuelle santé (votre conjoint et/ou vos enfants, par exemple) aurez à faire face, nous sortirions purement et simplement du domaine de l’assurance (l’un des principes fondamentaux sur lesquels repose l’assurance est que le risque doit être futur et incertain). Mais ce n’est pas parce que le risque est incertain dans sa réalisation, qu’il ne peut être  prévisible. S’assurer, c’est en effet savoir anticiper les risques. Partant de ces considérations, tentez d’évaluer (autant que faire se peut !) quelles seront les dépenses médicales auxquelles vous-même et/ou vos ayant-droits aurez probablement à faire face, et réajustez votre mutuelle santé en conséquence. En supprimant certaines formules de garanties qui se sont peut-être avérées statistiquement superflues, au regard de vos dépenses de santé de ces 5 ou 6 dernières années, vous pourrez ainsi faire baisser votre montant de cotisation. Car, on n’y pense pas toujours forcément, mais il est parfois moins coûteux de prendre en charge « de sa propre poche » un frais de soin occasionnel, que de payer pendant des années une formule de garantie dans le domaine de la mutuelle santé, sans que cette formule de garantie n’entre en jeu… Cordialement L’équipe de Mutuelle.com
Le 13 avril 2011 Ce sont là de très beaux conseils, mais un peu déconnectés de la réalité, en ce sens que peu d’assurés sont véritablement capables d’anticiper leurs dépenses de soin (les risques contre lesquels on cherche à s’assurer étant par définition, comme vous l’avez rappelé vous-même, incertains). Honnêtement, est-ce que vous ne croyez pas que parfois il est mieux de carrément changer de mutuelle, en optant pour une mutuelle moins chère, surtout lorsqu’on a été déçu (comme ça a été mon cas dans le passé) par la mutuelle qu’on avait souscrite ? Moi, je trouvais que je payais trop cher pour des prestations de remboursement vraiment pas terribles ; j’ai alors tout simplement décidé de changer de mutuelle santé. Et c’est d’ailleurs comme ça que je suis tombé sur votre site, au cours de mes recherches, pour finalement souscrire une mutuelle chez vous qui, pour l’instant, me satisfait.
Le 14 avril 2011 Bonjour, Merci pour votre témoignage et votre remarque pertinente. Nous sommes heureux que la mutuelle souscrite chez nous vous satisfasse pour l’instant… tout en espérant que cela dure ! Pour réagir à ce que vous avez écrit, oui, vous avez raison, il vaut mieux, parfois (surtout lorsqu’on est insatisfait ou qu’on a eu des raisons de l’être à plusieurs reprises) carrément changer de mutuelle santé. Le conseil que nous pourrions alors donner est de ne pas hésiter à comparer les formules de garanties des différentes mutuelles que nous proposons sur Mutuelle.com. Il se peut que, les besoins en matière de couverture complémentaire santé évoluant au fil du temps, une mutuelle différente de celle que l'on a actuellement soit désormais plus adaptée à notre situation. Il ne faut pas hésiter, pour cela, à nous demander un devis mutuelle, pour pouvoir ainsi se livrer à un examen comparatif des différentes offres que nous avons en matière de mutuelle santé. Une chose, par contre, contre laquelle nous tenons à mettre en garde : il faut se méfier des « formules miracles » qui proposent un taux de remboursement extraordinaire à des prix dérisoires. De telles offres ne servent la plupart du temps qu’à tromper les gens, sachant qu’une mutuelle pas chère qui rembourserait les frais de santé à des taux très satisfaisants (plus satisfaisants que les mutuelles classiques) n’existe pas. En effet, comme dans tout domaine d’activité, une prestation de service de qualité a un coût. Par conséquent, si l'on décide de changer de mutuelle santé, il faut prendre garde à bien saisir la portée des conséquences de ce choix et à être certain de bien comprendre comment s’appliqueront les nouvelles formules de garanties. Si vous avez besoin de conseils pour vous orienter dans ce choix, sachez que nous sommes à votre disposition. Sachez en tout cas que sur notre site, vous ne trouverez que des propositions de mutuelle santé « sérieuses », c’est-à-dire derrière lesquelles se trouve une véritable qualité de prestation, tant en matière de conseil que de remboursements. Et si vous avez actuellement une mutuelle qui globalement vous convient, il vaut parfois mieux payer un peu plus cher, mais ne pas avoir de mauvaises surprises le jour où vous demanderez à être remboursé d’un acte de soin important. En espérant avoir répondu à votre question et à votre remarque, Cordialement L’équipe de Mutuelle.com
Le 1 janv. 2012 Ok mais attention, ne pas confondre avec CMU, vous rembourserez les frais engagés par votre mutuelle, vous avez des relevé de compte régulier, faites le compte, vos cotisations et leurs dépenses et voyez le résultat, ne croyez pas qu'ils vont y laisser des plumes