Qui connait la mutuelle smam ?

Le 13 avril 2011 Qui connait la mutuelle smam?
Le 13 avril 2011 La mutuelle smam est proposée sur Mutuelle.com. C'est une mutuelle avec de nouvelles garanties comme smam performance ou smam exclusive.
Le 13 avril 2011 Je la connais pas, il est nouveaux ? est-ce cela là est bien ?   car je veux changer de mutuelle et veux savoir si ses tarifs sont intéressants....
Le 15 avril 2011 J'ai fait un petit tour sur le site mutuelle.com.... Ça à l'air intéressant, il faut que j'en parle à mes parents cela peut être avantageux pour eux... (ils sont retraités.....)
Le 18 avril 2011 Bonjour à tous, J’ai été voir moi aussi sur le site Mutuelle pour essayer de comprendre les différences entre l'Exclusive et la Performance de la SMAM. Parce qu’avec toutes les propositions que nous font les mutuelles, c’est pas toujours facile de s’y retrouver… D’après ce que j’ai compris en consultant les tableaux de garanties, les garanties de la mutuelle santé « Smam Exclusive » proposent globalement de meilleures prestations de remboursement que les garanties de la mutuelle « Smam Performance ». Cependant, il y a différentes formules, aussi bien au sein de la mutuelle Smam Exclusive (« Exclusive Silver » et « Exclusive Gold ») qu’au sein de la mutuelle Smam Performance (« Perform 125 », « Perform 150 », « Perform 200 », « Perform 250 », « Perform 300 »). Et j’ai remarqué que la meilleure mutuelle Smam Performance (la Perform 300) propose des prestations de remboursement de soins qui s’approchent de la « moins bonne » des mutuelles Smam Exclusive (la « Exclusive Silver »), voire la dépassent. Ainsi, par exemple, la mutuelle Smam « Performance 300 » rembourse 80 euros / jours de frais pour une chambre individuelle à l’hôpital, alors que la « Exclusive Silver » ne prend en charge que 70 euros / jour… Mais par contre, pour les médecines douces, la « Performance 300 » ne prend en charge que 100 € / an / bénéficiaire, tandis que la « Exclusive Silver » rembourse 125 € /an / bénéficiaire. Pareil, dans l’optique et le dentaire, les formules de l'Exclusive proposent généralement des prestations de remboursement plus intéressantes que les formules de la mutuelle Smam Performance. Après, tout dépend combien il faut payer pour bénéficier de ces prestations de remboursement « haut de gamme », surtout dans les domaines où la Sécu intervient peu (optique, dentaire, médecines naturelles)…
Le 18 avril 2011 Bonjour Jean-Marie, Bravo pour votre analyse des tableaux de garanties ! Franchement, notre équipe n’aurait pas fait mieux… Pour en savoir plus sur les tarifs de la Smam (qu’il s’agisse de la mutuelle Smam Exclusive ou de la mutuelle Smam Performance), n’hésitez pas à demander un devis mutuelle Smam. C’est rapide et gratuit… Cordialement L’équipe de Mutuelle.com
Le 19 avril 2011 Pour compléter ce que tu as dit, Jean-Marie, j’ai vu que les deux (Performance et Exclusive) proposaient toutes les deux deux types de contrats : un contrat pour les moins de 66 ans, et un contrat sénior pour les plus de 66 ans. Or, les contrats sénior proposent des prestations de remboursement généralement bien moins avantageuses que les contrats « classiques ». Et je dois dire que ça me choque, car, déjà que les retraités ont en général de plus petits revenus que les gens qui travaillent, ils doivent encore avoir le droit de payer plus pour se faire rembourser moins. Est-ce que quelqu’un pourrait me dire pourquoi les séniors sont moins bien remboursés que les autres ? Parce que, moi franchement, je trouve ça d…, surtout quand je vois les difficultés qu’ont mes parents retraités à s’en sortir pour arriver en fin de mois…
Le 19 avril 2011 Bonjour Amandine, Pour répondre à votre question, nous comprenons parfaitement votre colère, car elle est parfaitement légitime. C’est vrai qu’il y a, quelque part, un côté scandaleux à faire payer davantage les personnes les plus fragiles économiquement (en l’occurrence, ici, les retraités), pour, finalement, leur donner le droit de se faire rembourser moins bien que les autres. La seule réaction que nous pouvons avoir face à votre indignation (que nous trouvons, je le répète, parfaitement légitime…) est de vous exposer le mode de raisonnement de l’assureur (ici, la mutuelle), afin que vous puissiez comprendre son point de vue. Tout d’abord, même si les mutuelles appliquent des tarifications et des barèmes de remboursement différents en fonction de la classe d’âge à laquelle appartiennent les cotisants, il faut tout de même leur rendre hommage dans la mesure où elles n’opèrent pas, à la différence des sociétés d’assurance, une sélection personnalisée du risque. Cela veut dire que n’importe quelle personne, dès lors qu’elle satisfait aux conditions d’âge requises par la mutuelle santé, peut souscrire au contrat d’assurance complémentaire santé et ce, exactement aux mêmes conditions tarifaires que celles qui s’appliquent pour les autres assurés de la même tranche d’âge, indépendamment de son état de santé. Une société d’assurance, en revanche, a une démarche complètement différente de celle que peuvent avoir les mutuelles. Si on prend l’exemple de la souscription d’un contrat d’assurance vie par exemple (qu’il s’agisse d’un contrat en cas de vie ou d’un contrat en cas de décès), l’assureur demande à son potentiel souscripteur de répondre à un questionnaire de santé. Ce questionnaire de santé (où sont posées plein de questions sur l’état de santé général de l’assuré et sur ses antécédents médicaux) permet à l’assureur d’évaluer méticuleusement le risque qu’on lui demande de prendre en charge. Sur la base des réponses à ce questionnaire, l’assureur opérant dans le domaine de l’assurance vie peut ou bien décider d’accepter d’assurer la personne qui le lui demande, ou bien refuser purement et simplement de l’assurer. Une mutuelle ne peut refuser d’assurer une personne qui lui en fait la demande : c’est pourquoi, vous pouvez lire, dans les conditions générales de la mutuelle Smam Exclusive, ceci : « Hormis l’appartenance à la Sécurité Sociale, et sous réserve des limites d’âge définies à l’article 4, aucune condition n’est requise pour adhérer au présent contrat. » (Article 2). En outre, pour revenir à l’assureur, si ce dernier accepte d’assurer la personne qui lui en a fait la demande, il lui est alors tout-à-fait consenti d’adapter le montant de la prime d’assurance à la gravité du risque qu’il a pu évaluer (à la fois à partir du questionnaire médical rempli par l’assuré, et de la table de mortalité qui indique quelles sont les probabilités qu’une personne décède à un âge donné). C’est pourquoi, pour au final bénéficier des mêmes prestations en matière d’assurance, deux assurés peuvent payer, en assurance vie, un montant de prime pouvant varier du simple au double, voire au triple ou au quadruple. Alors qu’en souscrivant à une mutuelle santé, que le risque que vous tombiez malade soit faible ou très élevé, vous paierez toujours le même montant de cotisation qu’un autre cotisant, pour un niveau de couverture identique. Il s’agit ici d’une politique qui permet à de très nombreuses personnes percevant de faibles revenus d’avoir accès aux soins…accès aux soins qu’elles ne pourraient sans doute pas se payer si les mutuelles avaient la même approche que les sociétés d’assurance dans la fixation du montant des primes.   Comme quoi, les mutuelles tentent, malgré tout, de défendre et de sauvegarder les intérêts des plus faibles. Maintenant, pourquoi les personnes âgées payent plus cher, pour bénéficier de prestations de remboursements moins importantes que les personnes dans la « force de l’âge » ? Pour des raisons bêtement économiques, tout simplement. En effet, il est inutile d’être clairvoyant ou devin pour prédire que l’on a statistiquement plus de chances de rencontrer des problèmes de santé à un âge avancé plutôt qu’à un âge considéré comme encore « jeune ». Partant de là, on peut prévoir que la population des « séniors » sera plus « consommatrice » de soins médicaux que la population des « juniors » et donc qu’elle sera, pour les mutuelles, collectivement plus coûteuse que la population de leurs cadets. Si les mutuelles sont contraintes d’appliquer des montants de cotisations plus élevés pour les séniors, c’est parce qu’elles sont dans la nécessité de dégager plus de fonds pour pouvoir faire face aux plus nombreuses demandes de remboursements qui leur seront envoyé de la part des personnes appartenant à cette catégorie d’âge. En effet, rappelons que la plus grande, si ce n’est l’unique, source de financement des mutuelles, provient des cotisations, les mutuelles n’ayant pas, à la différence des compagnies d’assurances, d’actionnaires. Et si les mutuelles, malgré le fait qu’elles demandent aux personnes âgées un montant de cotisation sensiblement plus élevé, s’engagent à rembourser moins bien les séniors que leurs cadets (on le voit en étudiant les prestations de remboursement promises par les différentes formules – classiques et séniors – de la mutuelle Smam Performance et de la mutuelle Smam Exclusive), c’est tout simplement pour être en mesure d’honorer leurs engagements vis-à-vis de leurs assurés, sans avoir besoin de leur demander des montants de cotisations exorbitants. Nous espérons que notre réponse a pu vous faire voir que, malgré les apparences, les mutuelles continuent à défendre les intérêts des populations économiquement les plus fragiles (la situation serait bien autre si le marché de l’assurance santé était aux seules mains des sociétés d’assurance…), mais que, comme toutes les autres sociétés, elles sont soumises à des impératifs économiques, dont le premier est de développer une activité non déficitaire. C’est donc par nécessité économique, mais aussi pour qu’elles puissent continuer de permettre et de faciliter l’accès aux soins à toutes les classes de la population, que les mutuelles sont contraintes d’appliquer un montant de cotisation plus élevé aux séniors, tout en leur promettant des prestations de remboursement un peu moins élevées que pour leurs cadets. En espérant avoir répondu à votre question, Cordialement L’équipe de Mutuelle.com
Le 20 avril 2011 Merci pour votre réponse éclairante ! Et pardon de m’être emportée…   C’est vrai, je n’avais pas pensé à cet aspect économique, ni vu combien le système de la mutualité protège, en facilitant pour tous l’accès aux soins, les plus démunis. Mais c’est difficile de rester objective et de se mettre dans la tête des autres quand on est soi-même impliquée. Mes parents ont de petits moyens et le fait pour eux de payer une cotisation de mutuelle santé qui augmente d’année en année pour continuer de bénéficier de prestations de remboursements égales, n’arrange pas leur situation économique... Mais sans doute la situation serait bien pire s’ils n’avaient pas de mutuelle. Je vais donc me pencher sur vos garanties de la Mutuelle Smam Exclusive Séniors pour éventuellement la leur faire souscrire. Merci encore pour vos explications
Le 20 avril 2011 Merci pour votre réponse éclairante ! Et pardon de m’être emportée…   C’est vrai, je n’avais pas pensé à cet aspect économique, ni vu combien le système de la mutualité protège, en facilitant pour tous l’accès aux soins, les plus démunis. Mais c’est difficile de rester objective et de se mettre dans la tête des autres quand on est soi-même impliquée. Mes parents ont de petits moyens et le fait pour eux de payer une cotisation de mutuelle santé qui augmente d’année en année pour continuer de bénéficier de prestations de remboursements égales, n’arrange pas leur situation économique... Mais sans doute la situation serait bien pire s’ils n’avaient pas de mutuelle. Je vais donc me pencher sur vos garanties de la Smam Exclusive Séniors pour éventuellement la leur faire souscrire.
Le 20 avril 2011 Il n'y a pas de quoi Amandine. Heureux que nos explications vous aient été utiles... Comme nous le disions, n'hésitez pas, avant de souscrire (et si vous décidez de souscrire une mutuelle pour vos parents) de demander un devis mutuelle Smam. Bonne journée ! L'équipe de Mutuelle.com
Des remarques ?
Je pose ma question